agent pathogène

du bien-être.

quelques conseils aux managers
pour rendre vos collaborateurs malheureux dans leur job. Méthode facile en 5 axes, approuvée et garantie!

1. Ne communiquez PAS, communiquez MAL

Des informations qui ne passent pas, qui ne sont pas claires, volontairement omises, transmises à certaines personnes et pas à d’autres… Ne dites pas ce qui se passe dans l’entreprise, ne parlez pas de cette collègue absente depuis trois mois, passez maître dans la pratique de l’insinuation, de la dissimulation, de la rétention d’information !

 2. Apprenez à reprocher et à voir ce qui cloche

Décelez la faille, trouvez le point négatif ou l’erreur commise. Rien de plus facile et rien de mieux pour décourager les troupes. Il y a toujours un point noir, trouvez-le et faites-le savoir rapidement. Avec fermeté. Ou par e-mail par exemple ! Vous ne manquerez pas d’inspiration en surveillant de près ce que font vos équipes. Les erreurs et les faiblesses, ça court les rues.

 3. Trouvez votre chouchou

Celui dans lequel vous vous reconnaissez le plus, celui qui est là depuis le début, qui vous a fait tout de suite une excellente impression. Celui qui fréquente les mêmes endroits que vous, qui vous rend la vie plus facile, celui qui vous semble avoir le plus de potentiel. Vous avez bien un chouchou, non ? Alors, dites-le lui, passez-lui quelques privilèges, laissez les autres se comparer à lui, le top pour engendrer non-dits et conflits internes.

4. Montrez l’exemple : soyez négatif !

Méthode hyper efficace pour embarquer toute une équipe vers les tréfonds du pessimisme: un manager négatif qui se complait dans les plaintes. Une aubaine, les attitudes des personnes qui nous entourent déteignent sur nous. Et votre comportement, vos réflexions, la tournure de vos phrases ont un impact sur votre équipe. Alors, commencez dès aujourd’hui : râlez, pestez, critiquez, commérez… Encore mieux : boudez pendant la pause de midi, hurlez sur un client, relevez enfin HAUT ET FORT TOUT ce qui ne va pas !

5. Créez un environnement propice au stress et à la pression

Encouragez la compétition et la comparaison. Faites en sorte de générer du stress au quotidien. Quelques techniques simples vous permettent également d’y parvenir facilement, comme le fait de vérifier les horaires d’arrivée, de départ en pause ; de parler de Jean-Claude à Martine et de Martine à Françoise ; ou de faire comme si votre collaborateur n’avait ni vie personnelle, ni sensibilité, ni personnalité… Car, c’est bien connu, plus on est sous pression, dévalorisé, stressé, plus on est productif au travail!

sinon, vous pouvez suivre notre formation "créer une équipe heureuse"

formations