agent pathogène

du bien-être.

Ce que nous avons appris en 2016
et que nous aimerions transmettre à tous les jeunes entrepreneurs.
Sur la concurrence, les idées, la réussite…

Il ne faut pas craindre la concurrence

1. Ceux qui veulent vous copier et tout faire comme vous ne sont pas VOUS. Par définition, ce sera impossible et rien ne sera identique.

2. Qui dit concurrence dit évolution du marché, intérêt de la clientèle. C’est bon signe ! Pour tout le monde.

3. S’ils vous copient, ils sont déjà en retard. Pendant qu’ils imitent votre marketing, vous réfléchissez déjà à vos prochains produits; alors qu’ils copient vos services, vous améliorez déjà votre offre. Ceux qui copient ne peuvent pas être en même temps dans l’innovation, il faut choisir son camp.

Nous sommes dans une ère de changement

N’ayez pas peur d’inventer de nouveaux codes, de défier les idées en place. Les conseils sont tous bons à prendre mais suivez avant tout votre intuition. Certaines recommandations sont trop teintées de croyances, d’expériences aujourd’hui dépassées, ou encore de craintes inconscientes. Il n’y a que ceux qui croient qu’ils peuvent changer le monde qui y arriveront. Alors, croyez en vous et en vos idées et ne vous laissez pas arrêter par ceux qui ont peur du changement.

La réussite n’est pas au bout, elle est déjà là

Au début de l’aventure, nous voulions tant de clients, tant de réussite, tant d’argent, tant de liberté… Nous nous fixions des objectifs quantitatifs, chiffrés. Nous en avons atteint certains, d’autres pas. Nous en avons même abandonné quelques-uns au passage. Nous voulions OBTENIR, certaines choses, AVOIR plus de REUSSITE. 2016 nous a fait complètement changer de perspective. À cet instant nous sommes fiers de ce que nous SOMMES, nous agissons pour quelque chose qui nous parle, c’est là la vraie réussite. La réussite vient quand on est en parfait accord avec ce que l’on fait. Quand on EST ce que l’on veut ÊTRE et non pas quand on cherche à AVOIR.

Il ne faut pas avoir peur de refuser des clients

Se fixer une ligne, la garder. Ne pas flancher, ne pas se laisser intimider par les grands, les puissants du marché. Nous avons compris que nos clients font notre force, mais étonnamment les clients que nous avons refusés ont presque démultiplié notre confiance et notre succès. En 2016, nous avons dû faire ce choix et refuser de travailler avec deux entreprises. Nous avons beaucoup douté. Mais aujourd’hui, ces décisions sont parmi les meilleures que nous ayons prises. Nous avons choisi de rester en accord avec nos valeurs, de garder notre ligne, de ne pas nous laisser intimider. De ne dépendre de personne et de continuer à travailler pour une CAUSE à laquelle nous nous identifions vraiment.

Travailler en couple, ça a du bon et du moins bon, mais surtout du bon

On ne s’étalera pas sur le moins bon… Des agendas qui se mélangent, des désaccords professionnels qui surgissent en plein repas romantique, et vice versa… ! Mais travailler en couple, pour nous, c’est surtout le meilleur moyen d’évoluer dans un environnement de confiance TOTALE. En cas de coup dur, on est certain qu’on va se serrer les coudes, que l’autre prendra le relai. On sait que les remarques, même celles qui sont difficiles à encaisser, sont bienveillantes et utile pour évoluer et s’améliorer. On fait partie d’une équipe, soudée, forte, tolérante.

L’idée compte pour beaucoup, les personnes comptent encore plus

Nous sommes ce que nous vendons. Les gens n’achètent pas que notre produit, notre idée, ils achètent avant tout nos valeurs, ce en quoi nous croyons et la manière que nous avons de les transmettre. Une belle idée portée par des personnes qui n’y croient pas à 100% ne sert à rien. Une idée doit venir « du fond des tripes », parce qu’on y croit vraiment, parce qu’on l’incarne, on la vit tous les jours. Une bonne idée n’est rien si nous ne travaillons pas avant tout à être heureux dans notre action et à diffuser le bonheur. Votre business c’est VOUS. Vivez-le, incarnez-le, transmettez-le.

nous avons piqué votre curiosité?

contactez-nous!